Les causes de la dermite ocre

La dermite ocre appelée encore angiodermite purpurique et pigmentée est une maladie qui affecte les parties inférieures de l’homme. Elle atteint surtout les bas des jambes et les chevilles.

Elle fait partie des causes de l’ulcère de la jambe qui est une maladie plus grave nécessitant une opération chirurgicale. De ce fait, il est important de ne pas minimiser les différents signes qu’elle montre.

Dès l’apparition de ces derniers, la personne atteinte devrait consulter immédiatement un médecin, car il est important d’en connaitre les causes et l’origine de la maladie avant d’adopter un traitement efficace.

L’agiodermite, une maladie complexe

La dermite ocre est une maladie paraissant générale pour certaines personnes comme de simples maux de tête. Les symptômes qui s’y affèrent au départ sont semblables à celui d’une irritation quotidienne. Les personnes atteintes n’y font donc pas attention et négligent leur santé.

Certaines utilisent même des médicaments inappropriés pour faire disparaitre les taches de couleur ocre ou brunâtre causée par la maladie. Ce n’est pourtant pas la bonne solution, car c’est une maladie dont il faudrait se méfier.

En effet, elle peut amener brusquement à l’ulcère de la jambe vu qu’elle fait partie des maladies ulcéreuses qui réduisent l’épaisseur de la peau.

Les principales causes

L’angiodermite est une maladie très courante qui affecte un grand nombre de personnes âgées de 60 ans et plus. Elle fait surface suite à l’apparition des varices ou des troubles en rapport avec une phlébite. Ces derniers sont donc les principales causes de la dermite ocre.

Les personnes malades atteintes la dermite ocre sont pour la plupart, des
personnes victimes de l’hypertension sur une longue durée pendant leur jeunesse. C

es dernières peuvent avoir souffert d’une hypertension artérielle ou d’une origine mixte composée d’une hypertension artérielle et veineuse. Comme nous le savons tous, l’hypertension provient de la mauvaise circulation du sang.

Dans le cas de l’angiodermite, elle se manifeste dans les membres inférieurs et atteint principalement les jambes. Elle attaque les vaisseaux sanguins en premier en exerçant une forte pression sur les veines. Ce qui laisse ensuite échapper les globules rouges. Ces derniers sortent alors en grand nombre. Et comme ils sont hypodermiques, ils finissent par détruire les capillaires pour atteindre le derme.

Étant une affection purpurique, la dermite ocre provoque une irritation de la partie affectée. Des taches de couleurs rouges commencent à apparaitre sur la partie visible de la peau du malade.

Celles-ci deviennent, par la suite, de plus en plus sombres et se transforment en une plaque de couleur ocre. Ces dernières sont progressives et pourraient même couvrir toute la jambe. Dans ce cas, on peut constater que la maladie s’aggrave.

Son mauvais traitement est un des facteurs qui pourrait donner lieu à une infection bactérienne bien plus grave que l’angiodermite normale. Le malade ne pourra plus se fier aux médicaments antiseptiques prescrits par les médecins.

Du coup, il est nécessaire de procéder à une opération chirurgicale pour une guérison complète. Effectivement, la négligence de cette maladie peut entrainer des complications telles que l’atrophie. Le malade devient alors de plus en plus faible.

Il ne faut pas oublier que la surinfection bactérienne ainsi que l’ulcère de la jambe doivent également être prise en compte.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *