Dermite ocre

Présentation de la dermite ocre

L’angiodermite est un ulcère qui affecte les membres inférieurs. On le trouve, le plus souvent, chez les personnes âgées qui ont longtemps souffert de l’hypertension artérielle ou le diabète. Elle se présente sous deux formes très différentes, dont l’angiodermite nécrotique ou encore l’AN. Aussi connue comme l’ulcère de Martorell, cette maladie est caractérisée par des plaques de couleur noire et violacées. Les personnes atteintes d’une angiodermite nécrotique sont les personnes qui souffrent depuis des années de l’hypertension artérielle. Elle est donc due à l’artériolosclérose qui est causée par le diabète. Il y a aussi l’angiodermite purpurique et pigmentée qu’on appelle également la dermite ocre.

L’angiodermite se traite en deux façons : soit par le traitement chirurgical, soit par le traitement local avec des antiseptiques.

La dermite ocre

La dermite ocre est une infection qui touche les membres inférieurs de l’homme. Étant une maladie purpurique, elle s’exprime par l’apparition des taches sur ces derniers. Elle seconde la siase veineuse. Ce trouble microcirculatoire se manifeste par des plaques de couleur brune ou ocre. Elle est le plus souvent associée à l’insuffisance veineuse. Cependant, il se peut que la personne atteinte d’une dermite ocre ne présente pas ce genre de signe. Cette maladie n’est pas très courante. Pourtant, elle atteint presque les trois quarts de la population. Si elle n’est pas bien traitée, elle peut causer des complications très désagréables, voire même très graves.

Caractéristiques de la dermite ocre

La dermite ocre apparait très progressivement et s’étend rapidement. Une substance de couleur rouge ou ocre passe dans le derme. Le sang se déplace alors vers la peau. C’est cette action qui entraine la pigmentation de cette dernière. Mis à part l’insuffisance veineuse, il se peut que la dermite ocre soit due à une origine mixte qui est à la fois veineuse et artérielle.

La dermite ocre peut très bien être accompagnée par une surinfection bactérienne et une atrophie. Les malades souffrent alors d’une grande douleur permanente et violente. Il est donc utile de connaître la cause de la maladie avant d’entreprendre les traitements nécessaires pour qu’il n’y ait pas trop de risques de complication. De ce fait, les personnes atteintes ne doivent pas attendre longtemps avant de se faire traiter. En effet, le traitement de l’angiodermite purpurique et pigmentée est très difficile. Comme les plaies engendrées par cette maladie peuvent être très profondes, elles mettent du temps à se cicatriser. Le patient doit alors être hospitalisé. Il devra réaliser quelques analyses et des examens pour que les dermatologues puissent lui donner les traitements correspondants à la maladie.

Si vous croyez être atteint d’une maladie de ce genre, les questions qui se posent sont alors les suivantes:

  • Est-ce que l’apparition d’une ou plusieurs plaques sur vos jambes est forcément l’équivalent d’une angiodermite purpurique et pigmentée ?
  • Quelles sont les origines et les causes de la dermite ocre ?
  • Quels sont les symptômes et les complications de cette maladie ?
  • Quels sont les traitements appropriés et les mesures d’accompagnement qui vont avec ?

Comments

  1. Maryon says:

    Bonjour,
    Merci pour cet article. Il est très bien écrit et apporte vraiment des informations utiles. J’ai un ami qui a ce genre de tache sur ses jambes. S’il n’avait pas vu vos articles il ne serait jamais parti voir un médecin.
    A bientôt,
    Maryon

Speak Your Mind

*